Entraînement niveau avancé: Recevoir Ura

Recevoir Dattotsu.

La plupart des éléments importants pour « Recevoir Chokutotsu » sont indiqués ci-dessous:

  • Un petit pas et recevoir l’attaque
  • La posture correcte
  • La posture lors de la réception

Pour les Dattotsu le motodachi doit aussi prêter attention à deux autres points délicats en plus de ceux cités ci-dessus.

En premier lieu le motodachi a besoin que l’attaque soit droite. L’attaquant ne doit pas produire son attaque en passant sous le mokuju du motodachi. On peut considérer les Dattotsu comme des attaques “qui évitent”. L’attaquant évite la pression latérale créée par le motodachi. Pour aider l’attaquant à ne pas baisser son kensen pour avoir une ligne de frappe claire, le motodachi peut remonter son mokuju légèrement lorsque l’attaque a commencé.  Vous pouvez observer à 00:42 que le motodachi crée un pression latérale et l’attaque commence en glissant tout droit le long du canon. Après quelques centimètres Terada sensei remonte un petit peu le kensen du motodachi pour permettre au mokuju de l’attaquant de garder facilement sa trajectoire jusqu’à la cible. A 01:25 vous pouvez voir que le mokuju de l’attaquant se baisse de deux ou trois pouces sous l’autre mokuju pendant son attaque (c’est pour cela que Terada sensei me rappelle gentiment le but de l’exercice). A 01:28 vous pouvez voir que le kensen de l’attaquant maintient le contact sur le mokuju du motodachi presque tout le long du chemin jusqu’à la cible.

La seconde différence importante pour chokutotsu est que le motodachi a son mokuju placé du mauvais côté une fois la frappe complétée. Pendant le second pas arrière le motodachi doit revenir du bon côté. A 01:46 on peut voir que le motodachi a presque maintenu le contact entre les deux mokuju pendant ses deux pas en arrière. Essayez d’éviter ces bruits de claquement, si vous relâchez vos mains vous arriverez à rendre les mouvements plus fluides. Lors de l’apprentissage de ces mouvements supplémentaires, le motodachi aura facilement tendance à faire des erreurs de distance, comme on le voit à 01:54. Si le motodachi met en place un maai (une distance à parcourir) trop grande, celui-ci ne doit pas encourager l’attaquant à aller chercher en forçant la cible disposée trop loin. L’attaquant doit simplement faire une frappe correcte qui finira dans le vide.  

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :