Techniques de bases d’attaque

En commençant l’action à partir de la garde (kamae) assurez-vous que vous ne tenez pas le mokuju trop serré dans vos mains. Exécutez le coup avec les mains qui se déplacent dans la ligne la plus droite possible jusqu’à leurs positions finales. Une fois le coup fini, assurez-vous que vous faites “shimeru”. C’est le moment... Lire la Suite →

Kamae & Naore Partie 2

La partie 1 de "Se mettre en garde: Kamae" est accessible via le lien ci-dessous. Se mettre en garde doit être un ensemble de mouvements nets et vifs mais pas saccadés. Accordez une attention toute particulière au timing du mouvement des mains. Il y a une accélération à la fin de la première partie du... Lire la Suite →

Mon voyage au coeur du Jukendo – Klara – Jour 12 à 15

01-08-2017 – 11ème entraînement Hourra, un nouveau mois de jukendo qui commence. Je devrais plutôt m'inquiéter car cela signifie aussi qu’on a été là depuis suffisamment longtemps pour que les entraînements commencent à devenir davantage épuisants. Certains aspects du jukendo sont particulièrement frustrants, comme le nombre limité de cibles et le fait qu’elles soient si... Lire la Suite →

Stage au Royaume-Uni – Juin 2017

Ouji Waza et les stratégies de pièges: étant donné que le Jukendo n’a que peu de cibles vers lesquelles porter une attaque, il existe de nombreuses stratégies de “pièges” où l’on amène son adversaire à effectuer une attaque et exécuter un ouji waza (une technique contre-attaque) pour mettre en place sa propre frappe. Omote harai... Lire la Suite →

2017 AJYJC: Individuel féminin : Second Tour : Match 94. Ewa Mienkowska contre Yûki Taniguchi

Commentaires par Shinji Terada Le second match (adversaire: Taniguchi Yuki, 19 ans) Son adversaire attaque Ewa sans cesse, mais Ewa gère la situation calmement. Elle marque deux points et gagne le combat avec de brillants combats rapprochés.   Commentaires par Tooru Sato Ewa attaque agressivement son adversaire et marque un  uwado. Puis elle enchaîne tout... Lire la Suite →

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑