Premier stage de Tankendō de l’ANASE

Par Emily Jackman   Au stage d'août à Yokosuka, j’eus la chance de rencontrer nombre de personne charmantes venant du monde entier pour aider à la diffusion du Jūkendō et du Tankendō dans leurs propres pays. Parmi eux, Kelly et Edwin du Dojo Hamachidori en Malaisie ont instillé en moi l'idée de venir à leur... Lire la Suite →

Les démonstrations de Kata

Le dernier jour du stage en Pologne a eu lieu le même jour que le plus grand événement caritatif de Pologne: Wielka Orkiestra Świątecznej Pomocy. Le dojo a organisé une porte ouverte pour cette occasion et on nous a demandé de faire une démonstration de Jukendo. Lorsqu’on présente les kata à des personnes qui ne... Lire la Suite →

C’est presque ça… mais – Chokutotsu

Le groupe de personnes dans cette vidéo était présent au stage en Belgique en 2018, et ce fut pour la plupart leur premier jour avec un mokuju dans leurs mains. Cet article n’est donc pas une critique de leur prestation, mais plutôt des suggestions qui pourront avec un peu chance être utile à tous ceux... Lire la Suite →

Le premier championnat du monde complètement non officiel et non reconnu: L’Allemagne contre l’Ukraine [Match 3]

Commentaires par Oleksii Zelentsov: Le combat avec Nicol était difficile à cause de la fatigue accumulée après le premier match. Mon adversaire était très mobile. Je n’ai pas tenu mon mokuju correctement. Donc, il a dû enfreindre les règles. Malgré le fait qu’il soit plus léger, Nicol peut exécuter des mouvements très forts. J’ai tout... Lire la Suite →

Le premier championnat du monde complètement non officiel et non reconnu: l’Ukraine contre la Pologne [Match 2]

Commentaires par Jacek Lipiński Il serait judicieux d’indiquer dans un premier lieu que c’était mon tout premier match avec des arbitres, et ça se voit. J’ai déjà fait une ou deux fois d’humbles shiai geiko dans le passé, mais le set complet d’arbitre était une toute première pour moi. J’étais assez mécontent de ma performance... Lire la Suite →

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑