Match no 64: Quart de Finale 1 – Individuel Hommes – 17è Championnats du Japon de Tankendō

Commentaire par Simon Larsen

Mesdames et Messieurs, les Quarts de Finale!

ALSOK est une entreprise de sécurité privée et leurs équipes sont en générale parmi les plus fortes.

Matsuura part sur Men, et dés qu’il a poussé Kojima à le parer, il change et frappe. Alors que Kojima revient de la position de parade, il perd le centre, créant une ouverture. Kojima a tendance à avoir son kissaki vers l’extérieur droit, et je pense que Matsuura l’a remarqué et su qu’il en ferait une opportunité.

Hisatsune sensei nous dis toujours de ne pas bloquer Men. S’ils lèvent les bras, poignarder-les; leur est bien plus près que votre Men, et à moins de manquer la cible, vous devriez marquer. Parer, c’est brasser de l’air. Plus facile à dire qu’à faire…

Le second point est un bel exemple d’arbitrage. Je ne sais pas comment ils se débrouillent aussi magistralement sur ce genre de point. Au ralenti, on voit Kojima abaisser sa pointe considérablement, et Matsuura passe par dessus. Géométriquement parlant, Matsuura doit arriver premier.

J’ai l’impression que les arbitres ont simplement tant d’expérience du combat qu’ils voient le défaut, et que les drapeaux bougent avant même que la frappe atteigne sa cible. Si c’est le cas, la leçon à en tirer est de ne pas laisser tomber le Tanken avant de frapper, car les juges vont s’attendre à ce que vous perdiez.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :