Pratiquer les fondamentaux: Dai Ichi Kyōshū

Dai ichi kyōshū (NDT: 第一教習) est un exercice en renzoku consistant frapper en continue une série prédéterminée de frappes. On peut le considérer comme un des exercices les plus fondamentaux. Il peut y avoir différents enchaînements, mais la séquence de frappes de base montrée ici est: omote, ura, omote, shita, nodo (ou omote si l’on pratique sans le men en restant prudent). Après chaque frappe le motodachi recule d’un pas et, en rythme avec les nuki de l’attaquant, tente de se protéger, créant ainsi l’ouverture pour l’attaque suivante.

 

Points importants pour le motodachi :

  • Commencez juste en dehors du ma-ai. Commandez “Dai ichi kyōshū!” puis, tout en joignant agressivement le ma-ai, invitez l’attaque en commandant “Hajime”.
  • Vérifiez que votre recul après chaque frappe vous remet au ma-ai correct (les mokujū se croisant sur 10cm).
  • Faites de petits mouvements. N’ouvrez pas trop en offrant l’opportunité suivante mais assurez-vous qu’elle soit clairement offerte.
  • Minimisez le bruit quand les mokujū reviennent au ma-ai. Les armes doivent rester au contact et non faire un grand bruit en se rencontrant.

 

Points importants pour le shūgisha (celui qui frappe):

  • Dès que le motodachi entre dans le ma-ai en commandant “Hajime”, commencez votre attaque.
  • Enchaînez les attaques. C’est un exercice en renzoku, l’idée est de garder l’élan dans les attaques et non de faire de trop longues pause entre elles. Dès que motodachi crée l’ouverture suivante, frappez.
  • Faites des gestes petits et réguliers.
  • Après la frappe, relâchez votre emprise sur le mokujū, cela permet de réduire le bruit quand motodachi remet le sien au ma-ai.

Concentrez vous sur les sensations des légers mouvements imprimés par le motodachi lorsqu’il repousse votre mokujū du centre. Vous pourrez commencer à sentir d’instinct quand une ouverture se crée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :