Notes de Satō sensei pour les passages de grade

Par Tōru Satō sensei

Voici une compilation des notes de Sato-sensei sur ce qu’il recherche lors de l’évaluation d’un pratiquant. Vous les trouverez en version texte et sous forme de tableau, en fonction de vos préférences de lecture.

Apparence / Attitude
Keikogi et hakama sont mis correctement.

Attitude mentale
Le cœur est serein et l’énergie manifeste.

Kamae
L’arme est sur la ligne médiane, sans créer d’ouverture. La pointe de l’arme est correctement positionnée. Le positionnement des pieds est correct et le pied avant pointe vers le partenaire.

Ashisabaki
Déplacements corrects avec les orteils agrippant sol. Ne confond pas okuriashi et tsugiashi.

Pour le shūgisha : fait la difference entre okuriashi, tsugiashi et ayumiashi.

Croisement des armes
La distance est correcte.

Regard
Centré sur les yeux de l’adversaire.

Chokutotsu
Pour le motodachi : reçoit et absorbe correctement

Pour le shūgisha : la main droite termine devant la poitrine côté gauche, le bras gauche est tendu. Montre l’utilisation des hanches. Unité de l’esprit, de l’arme et du corps.

Renzoku Tsuki
Pour le motodachi : garde toujours la distance correcte

Pour le shūgisha : capable de frapper correctement sans perdre la posture. Le pied arrière ne traîne pas.

Dattotsu
Pour le motodachi : pousse légèrement l’extrémité de l’arme vers la droite.

Pour le shūgisha : change de côté avec des mouvements contenus et et rapides, utilise pleinement les hanches.

Katotsu
Pour le motodachi : lève avec le coude gauche d’un mouvement contenu et rapide, puis reçoit sur shitadō.

Pour le shūgisha : le poignet droit fait le même mouvement que pour chokutotsu. Ne tire pas l’arme avec la main avant pour frapper, ne fait pas de mouvement vers l’arrière. La frappe doit être directe.

Haraizuki / Seme
Harai et frappe doivent être faits d’un seul mouvement.

Pour le motodachi : se rapproche de manière à ce que le harai soit près du kote. Ne recule pas avant que le shūgisha ne fasse harai.

Pour le shūgisha : migi harai est exécuté avec un impact près du kote. Hidari harai est exécuté avec le dos de l’arme. Dans shita no harai, la main droite monte à la poitrine, l’arme balaie en rotation près du kote.

Haraizuki / Ōji
Pour le motodachi : frappe correcte.

Pour le shūgisha : migi, hidari et shita harai sont exécutés rapidement, avec un petit harai proche du kote suivi immédiatement d’une frappe. Ne reculez pas, et frappez sans bouger les pieds.

Ōyōwaza
Évitez les vocalisations excessives.

Pour le motodachi : exécutez à la bonne distance.

Pour le shūgisha : migi no harai waza: debana haraizuki doit être petit et rapide. Lorsque vous faites un harai offensif, n’avancez pas trop profond. Après avoir frappé, votre déplacement doit être fluide.
Hidari no haraizuki: exécute harai correctement en utilisant le dos de l’arme. Lorsque vous faites un harai offensif, n’avancez pas trop profond.

Shiai (environ 1 minute)
Faites shiai avec énergie. Gardez une posture et faites des déplacements corrects. Utilisez toujours vos techniques préférées et n’oubliez pas le zanshin. N’essayez pas de « mettre en scène » votre shiai. Assurez-vous que votre bōgu est bien attaché.

ObjetMotodachiShūgishaNotes
Apparence / AttitudeKeikogi et hakama sont mis correctement.
Attitude mentaleLe cœur est serein et l’énergie pleine.
KamaeL’arme est sur la ligne médiane.Pas d’ouverture.La pointe de l’arme est correctement positionnée.Le positionnement des pieds est correct et le pied avant pointe vers le partenaire.
AshisabakiCapable de déplacements corrects avec les orteils agrippant sol.Capable de déplacements corrects avec les orteils agrippant sol.Fait la difference entre okuriashi, tsugiashi et ayumiashi.Distinguer okuriashi et tsugiashi.
Croisement des armesLa distance est correcte.
RegardCentré sur les yeux de votre adversaire.
ChokutotsuRecevoir et absorber correctement.Unité de l’esprit, de l’arme et du corps.Main droite fini devant la poitrine côté gauche, le bras gauche tendu.Utilise les hanches.
Renzoku TsukiGarder toujours la distance correcte.Capable de frapper correctement sans perdre la posture.Le pied arrière ne traîne pas.
DattotsuPousser légèrement l’extrémité de l’arme vers la droite.Changer de côté serré et rapides.Utiliser pleinement les hanches.
KatotsuLever avec le coude gauche d’un mouvement serré rapide puis recevoir sur shitadō.Ne pas tirer l’arme pour frapper.Ne pas reculer les hanches.Le poignet droit fait le même mouvement que pour chokutotsu.
Haraizuki / SemeSe rapprocher de manière à ce que le harai soit près du kote. Ne recule pas avant que le shūgisha ne fasse harai.Migi harai est exécuté avec un impact près du kote. Hidari harai est exécuté avec le dos de l’arme. Dans shita no harai, la main droite monte à la poitrine, l’arme balaie en rotation près du kote.Harai et frappe doivent être faits d’un seul mouvement.
Haraizuki / ŌjiFrappe correcte.Migi, hidari et shita harai rapidement exécutés, avec un petit harai proche du kote suivi immédiatement d ‘une frappe. Ne reculez pas, et frappez sans bouger les pieds.
ŌyōwazaExécuter à la bonne distance.Migi no harai waza: debana haraizuki doit être petit et rapide.Lorsque vous faites un harai offensif, n’avancez pas trop profond. Après avoir frappé, votre déplacement doit être fluide.
Hidari no haraizuki: exécuter harai correctement en utilisant le dos de l’arme. Lorsque vous faites un harai offensif, n’avancez pas trop profond.
Éviter les vocalisations excessives.
Shiai (environ 1 minute)Faites shiai avec énergie. Gardez une posture et faites des déplacements corrects. Utilisez vos techniques favorites. Ne mettez pas “en scène” votre shiai. N’oubliez pas le zanshin. Assurez-vous que votre bōgu est bien attaché.

Notes concernant les Kata

Les kata doivent être exécutés comme s’il s’agissait d’un vrai combat et non d’une démonstration. La respiration des deux pratiquants est synchronisée, ils doivent respecter les fondamentaux et faire preuve de dignité. Tout — la manière dont vous vous habillez, le kamae, les déplacements, la manière d’effectuer les techniques, le maai, le zanshin, la façon dont vous reculez, naore — doit être conforme aux principes du Jūkendō. Toujours les exécuter avec un esprit calme.

Evaluez le candidat sur ces points en accord avec le grade (4,5,6,7) qu’il présente.

Kamae

Pour le motodachi : diriger shikata avec une posture correcte

Pour le shūgisha : posture correcte et plein d’allant

Ashisabaki

Utilisez vos orteils, le bout de l’arme devrait rester stable et ne pas osciller.

Ordre des kata

Connaître le bon ordre.

Ipponme (sen no waza)

Pour uchikata : posture correcte à la réception du tsuki. Lorsque vous reculez, revenez à la position initiale. Lorsque vous abaissez mokuju pour conclure le kata, la pointe est légèrement en ouverture vers la gauche.

Pour shikata : montrez que vous prenez l’initiative lorsque vous faites le chokutotsu. Montrez du zanshin. Gardez le corps de profil en hanmi correct. Assurez-vous que votre regard est fixé sur l’adversaire. Assurez-vous de revenir à la position initiale. Les armes croisées ne doivent ni se pousser ni se séparer.

Nihonme (sensen no waza)

Pour uchikata : ne faire que deux pas et demi pour rester juste à en dehors du maai. Lorsque le shikata fait dattotsu, votre arme doit être légèrement à droite.

Pour shikata : pression du côté omote puis frapper correctement. Les mouvements pour esquiver doivent être rapides et contenus. Gardez les yeux fixés sur l’adversaire.

Sanbonme (sensen no waza)

Pour uchikata : prenez gedan et ne faites que deux pas et demi pour arriver juste en dehors du maai. Lorsque shikata fait pression, soulevez légèrement votre arme pour ouvrir la voie au katotsu.

Pour shikata : pression sur le haut du corps d’uchikata et frappe katotsu. Votre poignet droit doit être dans la bonne position et le coude gauche doit être tendu correctement (pas complètement bloqué). Lorsque vous effectuez zanshin, pivotez légèrement vers la droite. Gardez les yeux fixés sur l’adversaire.

Yohonme (sensen no waza)

Pour uchikata : vous devez répondre au gedan de shikata d’une légère altération de votre chūdan vers le bas. Ne faites que deux pas et demi pour rester juste en dehors du maai. Faites pression sur la gedan de shikata en abaissant votre kensen.

Pour shikata : commencez en gedan no kamae. Lorsque uchikata menace votre arme, esquivez et frappez nodo. Ne touchez pas la gorge, mais ne vous terminez pas non plus trop loin. Votre main droite devrait être devant votre poitrine à gauche. Faites zanshin pivotant légèrement vers la gauche.

Gohonme (gonosen no waza)

Pour uchikata : montrez votre ferme résolution à attaquer.

Pour shikata : ne laissez pas uchikata vous frapper. Faites migi harai tsuki avec le maai correct puis frappez avec vivacité. Lorsque vous réunissez les armes, elles ne doivent ni se pousser ni se séparer.

Ropponme (gonosen no waza)

Pour uchikata : lorsque shikata est à distance de frappe, faites immédiatement dattotsu.

Pour shikata : faites deux pas et demi et exécutez hidari harai tsuki. Le harai doit être effectué principalement avec la main droite. Restez à cette distance, ne reculez pas. Après votre frappe, faites un grand pas en arrière tout en retirant le mokujū et montrez un zanshin fort.

Nanahonme (gonosen no waza)

Pour uchikata : prenez chūdan légèrement plus haute et dès que vous atteignez la distance correcte, frappez immédiatement le shitadō de shikata.

Pour shikata :faites deux pas et demi et exécutez le shita harai. La main droite devrait être sur la poitrine et il ne doit pas y avoir de recul pendant harai.

Happonme (gonosen no waza)

Pour uchikata : prenez gedan et dès que vous atteignez la distance correcte, faites pression vers le shitadō de shikata. Menacez nodo pour forcer shikata à repousser votre arme vers le haut. Lorsque vous subissez makiotoshi, évitez de laisser votre kensen toucher le sol.

Pour shikata : faites deux pas et demi et exercez une pression sur le gedan d’uchikata. Reculez pour effectuer le makiotoshi à partir du nodo tsuki de l’uchikata. Pivotez à gauche et frappez . Le makiotoshi et le tsuki doivent se faire d’un seul mouvement continu.

Kata de JūkendōUchikataShikataNotes
Kamaediriger shikata avec une posture correcte.posture correcte et esprit plein d’allant.
Ordre des kataConnaître le bon ordre.
AshisabakiUtilisez vos orteils, le bout de l’arme devrait rester stable et ne pas osciller.
Ipponme (sen no waza)Posture correcte à la réception du tsuki. Lorsque vous reculez, revenez à la position initiale. Lorsque vous abaissez mokuju pour conclure le kata, la pointe est légèrement en ouverture vers la gauche.Prenez l’initiative lorsque vous faites le chokutotsu. Montrez du zanshin. Gardez le corps de profil en hanmi correct. Gardez les yeux sur l’adversaire. Revenir bien à la position initiale. Les armes croisées ne doivent ni se pousser ni se séparer.Les kata doivent être exécutés comme s’il s’agissait d’un vrai combat et non d’une démonstration. (valable pour les 8 kata)
Nihonme (sensen no waza)Ne faire que deux pas et demi pour rester juste à en dehors du maai. Lorsque le shikata fait dattotsu, votre arme doit être légèrement à droite.Pression du côté omote puis frapper correctement. Les mouvements pour esquiver doivent être rapides et contenus. Gardez les yeux sur l’adversaire.
Sanbonme (sensen no waza)Prenez gedan et ne faites que deux pas et demi pour arriver juste en dehors du maai. Lorsque shikata fait pression, soulevez légèrement votre arme pour ouvrir la voie au katotsu.Pression sur le haut du corps d’uchikata et frappe katotsu. Votre poignet droit doit être dans la bonne position et le bras gauche doit être tendu correctement (pas complètement bloqué). Lorsque vous effectuez zanshin, pivotez légèrement vers la droite. Gardez les yeux sur l’adversaire.Uchikata doit éviter de tendre complètement le bras gauche.
Yohonme (sensen no waza)Vous devez répondre au gedan de shikata en faisant pression vers le bas. Ne faites que deux pas et demi. Faites pression sur la gedan de shikata en abaissant votre kensen.Gedan no kamae. Lorsque uchikata menace votre arme, esquivez et frappez nodo. Ne touchez pas la gorge, mais ne vous terminez pas non plus trop loin. Votre main droite devrait être devant votre poitrine à gauche. Faites zanshin pivotant légèrement vers la gauche.
Gohonme (gonosen no waza)Montrez votre ferme résolution à attaquer.Ne laissez pas uchikata vous frapper. Faites migi harai tsuki avec le maai correct puis frappez vivement. Lorsque vous réunissez les armes, elles ne doivent ni se pousser ni se séparer.
Ropponme (gonosen no waza)Lorsque shikata est à distance de frappe, faites immédiatement dattotsu.Faites deux pas et demi et exécutez hidari harai tsuki. Restez à cette distance, ne reculez pas. Après votre frappe, faites un grand pas en arrière tout en retirant le mokujū et montrez un zanshin fort.Le harai doit être effectué principalement avec la main droite.
Nanahonme (gonosen no waza)Prenez chūdan légèrement plus haute. Frappez le shitadō de shikata dès que vous atteigniez la bonne distance.Faites deux pas et demi et deviez l’attaque d’uchikata. La main droite devrait être sur la poitrine. Ne pas reculer pendant harai.
Happonme (gonosen no waza)Prenez gedan. à distance correcte, faites pression vers le shitadō de shikata. Menacez nodo pour forcer shikata à repousser votre arme vers le haut. Lorsque vous subissez makiotoshi, évitez de laisser votre kensen toucher le sol.Faites deux pas et demi et faites pression sur le gedan d’uchikata. Reculez pour effectuer le makiotoshi à partir du nodo tsuki de l’uchikata. Pivotez à gauche et frappez . Makiotoshi et tsuki d’un seul mouvement.
Considérations générales pour les kataLa respiration des deux pratiquants est synchronisée, ils doivent respecter les fondamentaux et faire preuve de dignité. Tout — la manière dont vous vous habillez, le kamae, les déplacements, la manière d’effectuer les techniques, le maai, le zanshin, la façon dont vous reculez, naore — doit être conforme aux principes du Jūkendō. Toujours les exécuter avec un esprit calme.
Evaluez le candidat sur ces points en accord avec le grade (4,5,6,7) qu’il présente.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :