Entraînement niveau avancé: Recevoir Katotsu

Les éléments indiqués ci-dessous apparaissent dans la vidéo « Recevoir Chokutotsu » Ces éléments s’appliquent également pour recevoir Katotsu:

  • Un petit pas puis recevoir la frappe.
  • Une distance appropriée
  • La posture lors de la réception

Les nouveaux éléments importants sont : comment amener l’élève à produire la frappe, et comment mettre en place une ouverture correcte.

Pour amener l’élève à produire sa frappe, il faut créer une ouverture en remontant son mokuju. L’astuce pour arriver à faire cela, c’est de lever le mokuju de l’étudiant en même temps que le sien. Cela lui laissera la possibilité d’exécuter son attaque sans baisser le kensaki (la pointe) de son mokuju. Car le fait de baisser le kensaki avant l’attaque crée une ouverture pour son adversaire et devient comme le signal évident de son intention d’attaquer.

Aucun de ces éléments est à reproduire, afin de ne pas encourager l’élève à prendre des mauvaises habitudes. Si vous levez son mokuju et que vous mettez en place correctement une ouverture, l’élève sera capable de faire son attaque tout en gardant le contact ou en restant très près de votre mokuju lors de la première partie de la frappe. Cela correspond à la bonne manière de faire une ouverture.

Lorsque vous donnez l’ordre à votre élève de commencer son attaque, remontez votre main avant un peu plus haut sur le côté (à 00:54 on peut observer comment la main remonte très légèrement, ce n’est pas un grand mouvement). Puis immédiatement, allongez votre coude avant pour dégager le chemin vers la cible. Si votre coude est replié, vous risquez de vous faire mal, voire encore mieux, le mokuju de votre adversaire risque de pincer la peau entre votre bras et votre kata, ce qui produira un bleu douloureux d’une charmante couleur.

De la même manière, si votre main avant est mal placée sur votre mokuju, vous serez obligez de déplacer plus loin votre bras ou sinon la frappe risque de tomber sur votre bras. Assurez-vous que les boules qui apparaissent à la base de l’articulation de vos pouces, par la positions des mains, sont bien placées au-dessus du mokuju et que vos poignets sont positionnés comme ils le seraient si vous preniez la garde de base. Cela peut être très difficile, si comme moi, vous n’êtes pas souple des poignets. Dans ce cas essayez de faire le mouvement de chaque manière (correctement et incorrectement). Et vous arriverez à sentir la différence avec l’action de vos épaules, cela vous permettra de savoir plus facilement par la suite si vous avez exécuté le mouvement correctement.

Remontez votre main avant pas plus haut que votre propre épaule, et à un angle d’environ 20 degrés en dehors de votre ligne centrale. Rappelez-vous que votre élève n’a pas besoin de voir la cible car son mokuju est placé bien plus bas que le niveau de ses yeux.

Ce qu’on doit également rajouter à ce mouvement déjà bien complexe, c’est la posture hanmi (la posture de profil) et l’épaule avant. Une posture qui ne serait pas assez de profil rendra la cible moins accessible pour l’élève car le bras avant sera sur le chemin de l’attaque. A 01:10 on peut voir sur le côté Lukasz et Terada sensei qui replace correctement son épaule, rendant ainsi son ouverture bien plus facile à atteindre.

Recevoir Katotsu correctement est très difficile, et c’est encore plus difficile de se rappeler de faire un petit pas pour absorber l’attaque avec tout ce qu’on a déjà à penser. Donc pratiquer lentement permet d’éviter de nombreux bleus et d’éviter de prendre de mauvaises habitudes. De plus, souvenez-vous que lorsqu’un élève vous fait mal c’est certainement à cause d’une erreur de votre part !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :