Match 69: Semi Final 2: Mens Individual: 17th All Japan Tankendo Championships

Commentaire par Simon Larsen

 

Je n’ai pas tous les règlements des grades de Tankendō en tête mais un 8è dan est souvent d’un âge respectable. Habituellement dans un match avec une grosse différence de niveau, le plus gradé se dépense moins et s’en remet à sa technique et son expérience. Pas Kikuchi! Il est capable de galoper comme un gamin de 20 ans!

 

Dans sa charge initiale, vous remarquerez qu’il ne prend pas le centre mais plutôt se décale pour son attaque au nodo. Je sais par expérience que ça a son importance si vous voulez empêcher votre adversaire de frapper et peut-être marquer avant vous. La prise d’angle rend la cible plus difficile à suivre à pleine vitesse et à frapper avec le bras étendu.

 

Si vous vous entraînez à vous décaler pour frapper, tout en maintenant la posture, observez le jeu de jambes de Kikuchi comparé à celui de Sakurai sur les premiers pas. Kikuchi croise légèrement du pied arrière pour modifier l’angle, là où Sakurai utilise son pied avant. Je trouve qu’utiliser le pied arrière vous maintient en ligne depuis le pied arrière jusqu’à l’épaule droite en passant par la la hanche gauche et conserve le shinai au centre naturellement. Si j’utilise mon pied avant je me fais généralement reprendre pour avoir frapper en cercle. On voit clairement la différence à 00:33. Je ne pense pas que Sakurai ait été déséquilibré par l’impact; je suppute qu’il a moins d’expérience à frapper une cible sur la gauche.

 

Kikuchi retente au hajime suivant mais Sakurai n’est pas dupe. Alors Kikuchi met le turbo et le match prend un tour opposé à celui auquel je m’attendais. 00:53 et 01:13 m’ont semblé passer tout près. Le point pour Sakurai à 01:36 me pose question. J’aurais dit que Kikuchi arrive premier vu les longueurs de shinai cependant Sakurai montre un bien meilleur zanshin.

 

Le dernier point est un redite du premier, démontrant à quel point un détail comme un changement d’angle peut faire toute la différence. Et tout le monde aime sho-ippon!

 

Une chose importante qu’on m’a dite  lorsque j’ai commencé à m’essayer aux techniques d’ouverture est de faire spécialement attention au ma-ai. Vous pouvez noter (particulièrement sur le dernier point) que Kikuchi amorce son pas d’attaque bien avant Sakurai. Je soupçonne que le changement d’angle a perturbé l’instinct de Sakurai quand au ma-ai. La personne qui entame le dernier pas en premier a évidemment un avantage. Au début je frappais de trop près avec le bras plié (ce qui est exactement ce que j’essayais de forcer l’autre à faire).

Pour surmonter cela et intégrer ce nouveau mai-ai, je commençai à m’exercer au nodo en chargeant avec le bras déjà dans la position  “frappe achevée”, m’exerçant juste au déplacement nécessaire pour arriver à ma distance avec une posture correcte. Je suis parvenu à marquer avec cette technique dans quelques match d’entraînement, cela vaut peut-être le coup de s’en inspirer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :