Bienvenue à Jukendo World

Ewa et moi avons découvert le Jukendo en regardant Baptiste Tavernier sur une émission de la NHK. Nous étions au Japon pour un court séjour de 3 mois et on s’est dit que ce serait sympa si on pouvait essayer cet art martial. Terada Sensei a eu la gentillesse de bien vouloir nous entraîner, même si Ewa est arrivé dès le premier jour avec des béquilles. On a passé tout l’après-midi de cette journée à faire des exercices de bases dans l’allée de sa maison sous la pluie. Je suppose que maintenant ses voisins se sont habitués à un tel spectacle. On essaie souvent de leur rapporter des omiyage pour qu’ils continuent à nous trouver aussi sympathiques que le premier jour.

Après un mois d’entraînement à Kasugai, nous avons quitté le Japon pour continuer notre vagabondage autour du monde. Deux semaines plus tard, Ewa regrettait déjà les entraînements de jukendo et elle m’a proposé de revenir nous entraîner un peu plus sérieusement.

Cela fait maintenant deux ans que nous sommes au Japon et je sais que, certains jours, Ewa regrette sa suggestion. Siroter des bières sur une plage dans les îles Fidji semble être une bien meilleure idée quand on est complètement crevé après un entraînement dans une humidité suffocante.

Mais, la plupart du temps, on pense plutôt avoir pris une des décisions les plus cool de notre vie. Nous pratiquons tous les deux le Naginata et nous trouvons que le Jukendo est une activité parfaitement complémentaire. La complexité cachée à travers la simplicité du Jukendo révèle nos faiblesses et notre fainéantise de telle manière que je peux m’en accommoder (une expression un peu plus jolie pour dire « se mentir à soi-même ») bien plus difficilement.

Il semble que la popularité, voire la couverture médiatique du jukendo soient en train de se développer. Donc, nous nous sommes dit que l’on devrait commencer à rassembler nos connaissances sur un site multilingues. La plupart des choses que vous trouverez ici sont des éléments qui nous ont semblé pratiques lorsqu’on a commencé le Jukendo. Un incroyable nombre de personnes nous ont rejoints dans cette aventure et produisent un travail fantastique. On verra bien comment cela se déroulera.

Please enjoy,

Simon

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :