2017 AJYJC: Individuel féminin : Premier Tour : Match 8. Sakika contre Nemoto

Commentaires par Simon Larsen

Je ne suis pas un juge qualifié en jukendo. J’exprime seulement ce que j’ai pensé du match.

Ce match montre pour moi l’importance de l’exercice de base, toma tsuki, où on commence d’une position immobile,et on avance rapidement sur une courte distance, puis on attaque le motodachi pour produire par la suite Hiki Nuki Zanshi. Ce match m’a également démontré l’importance de ce même exercice exécuté avec un motodachi expérimenté qui est capable de vous attaquer uniquement si vous avez créé une ouverture pendant que vous courriez ou lors de votre zanshi. Je déteste cet exercice pour la seule raison qu’il est important de bien l’exécuter.

Lorsqu’on ne contrôle pas le centre, on crée des ouvertures pour notre adversaire.

Ici Rouge avance plus rapidement lors de la charge d’ouverture car blanc a créé une ouverture pour frapper Ura en relevant son mokuju un peu plus haut. Je suspecte que Rouge a pris connaissance de cette ouverture en voyant Blanc baisser la pointe de son mokuju avant de le remonter plus haut. Blanc montre une grande détermination lorsqu’elle poursuit Rouge après l’attaque. Mais le zanshi de Rouge, bien qu’étant initialement assez bas, semble avoir suffisamment garder la ligne centrale pour parer la première riposte et pour bloquer la seconde.

Lors du second point Blanc tente en vain de marquer mais son zanshin est trop bas et il est effectué sous le poignet de Rouge. Sans le contrôle sur le poignet ou l’arme de l’adversaire, vous aurez besoin d’une distance suffisante  pour empêcher une contre-attaque.

Il y aura toujours des matches où votre adversaire est meilleur que vous, mais cette vidéo est un bon rappel que même les exercices de bases peuvent leur rendre la tâche plus difficile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :