2017 AJYJC: Individuel féminin : Premier Tour : Match 4. Mirai contre Ayana

Commentaires par Simon Larsen

Je ne suis pas un arbitre qualifié en jukendo, donc, ce que vous trouverez ci-dessous, correspond seulement à mon avis sur le match.

La compétitrice en rouge impose une pression sur son adversaire dès le début du combat. Elle a parcouru les ¾ de la distance entre elle et son adversaire lors de la première attaque. Il n’y a pas assez d’ouverture dans sa garde lors de sa charge pour que son adversaire en blanc puisse la marquer. A mon avis, essayer de marquer quelqu’un du même niveau que soi, en attendant sur place, est une tactique peu raisonnable.

La personne en blanc essaie de retrouver son élan mais elle est obligée de reculer. Cela montre clairement l’avantage que peut avoir quelqu’un qui prend une initiative en partant vers l’avant, lors d’un match entre deux personnes du même niveau. Retenez qu’en Jukendo, il faut avoir les deux pieds complètement en dehors du terrain pour recevoir une pénalité de “sortie”.

Je pense que les arbitres ont séparé les deux combattantes à 00:56, pensant que le match n’allait nulle part et qu’on était dans une situation où, des frappes de bonne qualité auraient peu de chance de sortir de l’affrontement. En Jukendo, les deux compétiteurs peuvent recevoir un hansoku s’ils persistent à agir de cette manière pendant 10 secondes. Mais, dans le cas présent, l’intervention des arbitres avait juste pour but de faciliter la reprise d’un bon jukendo en donnant un avertissement.

Lors de la seconde attaque, vous remarquerez que la compétitrice en blanc ne répète pas son erreur et les deux concurrentes se retrouvent au centre. Rouge est obligée de reculer pour se mettre à distance et maintenir la pression sur son adversaire. Rouge semble avoir moins d’habileté technique et je pense qu’elle essaie de gagner le combat en ne laissant jamais à sa concurrente l’opportunité de se mettre à la bonne distance en continuant ses attaques. J’ai toujours beaucoup de mal à me défendre quand quelqu’un me fait la même chose en shiai. Par ces techniques, ils arrivent à nous étouffer et nous mettre sur la défensive et, à chaque fois, je perds à cause de ma stupidité.

Tout en gardant son sang froid et sans jouer au même jeu que celui de sa concurrente qui enchaîne sans cesse de simples attaques, la compétitrice en blanc (01:22) commence à utiliser harai waza pour créer des ouvertures. Rouge ne recule plus assez pour revenir à une distance d’attaque suffisante et continue par des attaques immédiates. Par son recul trop petit, Rouge n’est plus aussi menaçante qu’avant et Blanc n’est plus étouffée.

La frappe à 01:38 semble être le tournant de ce match. Même si Blanc recule, ses pieds semblent parfaitement prêts à repartir vers l’avant pour attaquer. Rouge fait l’erreur de baisser la pointe de son mokuju lors de son attaque et Blanc en profite pour attaquer au-dessus de la pointe du mokuju de Rouge avec un fusil bien horizontal. L’attaque de Rouge arrive au même instant que celle de Blanc, mais son attaque est inclinée vers le haut et sa main arrière est trop lente. J’aurais donné le point à Blanc, mais je suppose que son Zanshin ne devait pas être assez bon. Blanc n’est pas revenue en garde pour menacer Rouge juste après son attaque. Au lieu de cela, elle est restée immobile et semblait avoir du mal à reprendre son équilibre.

Mais il semble que cette attaque a donné confiance à Blanc en lui indiquant qu’elle pouvait prendre l’avantage, même face à la pression constante de Rouge. Après un petit recul où Rouge est toujours heureuse de pouvoir attaquer, Blanc exécute la même attaque simultanée en passant au-dessus du mokuju de Rouge et cette fois, avec du zanshin(1:43).

Une fois que la manie de Rouge de baisser son mokuju a été repérée (comme on le voit clairement à 02:06 et 02:09), il n’est plus besoin de chercher ailleurs et Blanc profite avantageusement de la mauvaise habitude de Rouge pour marquer un second point.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :