Match no 67 : Individuel Hommes, Quarts de Finale – 17è Championnats du Japon de Tankendō

Commentaire par Simon Larsen

 

J’aime ces matchs ou les compétiteurs n’hésitent pas à aller joyeusement dans le physique, surtout quand ils ont un beau gabarit.

 

Malheureusement, beaucoup de combattants costauds n’ont pas l’occasion de pratiquer le jeu musclé très souvent. On doit prendre garde aux blessures qu’on peut causer aux gens plus légers, notamment quand on apprend à pousser correctement. Ici Sakurai pousse un peu, après que son attaque initiale a raté, et s’il se ménage de la place avec succès, il ne parvient pas à conserver sa posture pour enchaîner une attaque.

 

Le quasi point de 0:48: je pense que Takeuchi s’est peut-être loupé et que le coup n’aurait pas glissé si il avait un peu enroulé de l’épaule. Un professeur invité, spécialiste ès shiai, nous a montré que si l’adversaire a une bonne posture de profil, on peut améliorer les chances que le ne glisse pas en enroulant légèrement l’épaule avant. Cela ajuste l’angle du Tanken au dernier moment, et augmente la friction. Il est précisé que cela ne doit pas être fait en kihon, et que trop en rajouter en shiai paraîtrait bizarre et pourrait ne pas être validé.

 

Sakurai fait une feinte sur kote puis un très beau nodo nidan waza, et la  tentative à 1:21 n’est qu’à quelques millimètres de la cible. Je suis persuadé qu’il aurait marqué si le coup avait effectivement touché le nodo. Belle technique et beau timing, notamment cette capacité à changer sur ura nodo quand Takeuchi tente de protéger son après le kote.

 

Les tentatives de seitai de Takeuchi à 1:34, 3:05 et 3:28 montrent combien il est difficile de le réaliser contre un adversaire de votre corpulence si il ne l’entend pas de cette oreille.

Je retiens de ce match que j’ai besoin de pratiquer seitai et pousser contre des adversaires un peu costauds, et m’exercer à frapper contre des adversaires de profil.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :