Guide des Kata par Emily: Mokujū tai mokujū

Avertissement: Ces descriptions sont l’interprétation personnelle des formes basées sur les vidéos de la AJJF et les articles de la revue Kendo World. Certains des termes peuvent ne pas être précis à 100% mais sont plus destiné à aider à la visualisation basée sur une connaissance basique des frappes. Toute erreur est du fait de l’auteur et non imputable à Jukendo.World.

 

Ceci est mon premier article pour Jukendo.World, bien que j’en sois l’éditrice vidéo et la coordinatrice du site. Je n’ai qu’une expérience limitée en Jūkendō mais ai récemment commencé un groupe de pratique à Melbourne en Australie. Ce faisant je trouvai qu’il était temps de commencer à créer des ressources utiles pour d’autres débutants.

 

Ceci se veut seulement un guide de base pour les kata mokujū vs mokujū. Il a été compilé à partir du visionnage de nombreuses vidéos pour tenter d’expliquer ce qui s’y passe. J’ai ensuite modifié quand j’ai acheté les exemplaires de Kendo World comportant la description des kata par Baptiste. J’ai essayé autant que possible de simplifier les explications en langage ordinaire mais elles supposent quelques connaissances des différentes techniques. Toute erreur dans la description est de mon fait et je m’efforcerai à les corriger/mettre à jour sitôt qu’elles seront repérées.

 

Chaque kata est présenté en deux parties: une version plus longue et détaillée et une version “Trop Long; Pas Lu” (TL;PL) qui regroupe les points clefs. La version détaillée comporte deux paragraphes: le premier décrit les techniques clefs du kata, le second est identique pour tous les kata puisqu’ils finissent tous de la même manière.

 

Dans son article  (KW, vol. 5-1, pp. 97-105), Baptiste fait utilement remarquer que l’on peut séparer les kata en deux sets: les 4 premiers où shikata attaque chaque fois avec un coup spécifique (omote, ura, shita, nodo), les 4 suivants où uchikata attaque avec les même coups mais se retrouve “contré par shikata”. En réalité donc, si vous connaissez le rôle de shi pour les 4 premiers, vous connaissez celui de uchi pour les 4 suivants.

 

No1: Ipponme – Omote

Tous deux sont en chūdan-no-kamae. 3 pas pour atteindre le ma-ai. Uchi se tend comme s’il s’apprêtait à attaquer, shi le devance avec une frappe omote, uchi laissant la voie libre par un léger mouvement de la pointe du mokujū sur la gauche.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Tous deux en chūdan. 3 pas. Uchi = okuri. Shi = omote. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No2: Nihonme – Ura

Tous deux sont en chūdan-no-kamae. 3 pas en avant, uchi raccourcissant son 3è pas pour rester juste en dehors du ma-ai. Shi fait un petit pas, pressant uchi. Uchi réagit en repoussant sur la droite et levant légèrement, permettant à shi de passer en dessous et de frapper ura.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Tous deux en chūdan. Shi 3 pas en avant, Uchi plus court. Shi = avance et presse / Uchi = dévie légèrement vers haut/droite, shi = ura. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No3: Sanbonme – Shita

Uchi se met en gedan-no-kamae, visant le genou droit de shi, shi prend chudan-no-kamae légèrement abaissée (irimi-chūdan). 3 pas en avant, uchi s’arrêtant plus court. Shi s’avance d’un petit pas, pressant uchi avec une feinte à omote. Uchi réagit en déviant vers le haut. Shi en profite pour glisser dessous et frapper au bas du buste, shita. Uchi doit s’assurer d’avoir laisser la voie vers le bas du buste (shitadō) libre en dégageant son bras gauche suffisamment vers le haut à droite, gardant son coude hors de la ligne d’attaque.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Uchi en gedan vers le genou droit, shi en irimi-chudan. 3 pas en avant, uchi plus court. Shi = entre et feinte sur omote, uchi = dévie vers le haut à droite, shi = passe dessous et frappe shita. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No4: Yonhonme – Nodo

Uchi prend irimi-chūdan, shi est en gedan-no-kamae, visant le genou gauche de uchi. 3 pas en avant, uchi restant en dehors du ma-ai. Shi s’avance d’un petit pas, pressant uchi avec une feinte au bas du buste (shitadō). Uchi réagit en poussant le mokujū de shi vers le bas. Shi se dégage d’en dessous et frappe nodo.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Uchi irimi-chūdan, Shi gedan vers genou gauche. 3 pas, uchi plus court. Shi = avance et feinte à shita/ uchi = dévie vers le bas, shi = se dégage et nodo. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No5: Gohonme – Migi no haraizuki

Les deux commencent en chūdan-no-kamae. 3 pas en avant. Comme ils atteignent le ma-ai, uchi lance une attaque sur omote. Shi réplique avec migi no harai, chassé de l’arme vers le bas et la droite effectué près de la main avant de uchi avant de revenir en kamae. Shi frappe omote sans avancer.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Tous deux en chūdan. 3 pas en avant.  Uchi = omote / shi = migi no harai. Shi = retour kamae, omote sur place. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No6: Ropponme – Hidari no haraizuki

Les deux commencent en chudan-no-kamae. 3 pas en avant, shi s’arrêtant hors ma-ai. Uchi fait un pas, pressant sur la droite. Shi réagit en appuyant sur la droite. Uchi se dérobe en passant par dessous et tente une frappe en ura. Shi le dévie avec hidari no harai, vers le bas à gauche, près de la main gauche de uchi. Shi reprend kamae et frappe ura sans avancer.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Les deux en chūdan. 3 pas en avant, shi plus court. Uchi = avance et feinte omote / shi dévie sur la droite. Uchi = par-dessous et  ura. Shi = hidari no harai et ura sur place. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No7: Nanahonme – Shita no haraizuki

Shi se met en gedan-no-kamae, visant le genou droit de uchi. Uchi prend irimi-chūdan. 3 pas en avant, shi s’arrête juste hors ma-ai. Uchi fait un petit pas, pressant en feintant sur omote. Shi réagit en poussant vers le haut. Uchi en profite pour se dérober sous le mokujū de shi et frappe shita au bas du buste. Shi répond en déviant avec shita no harai près de la main gauche de uchi, vers le bas et la droite. Shi reprend vivement kamae puis frappe omote sans avancer.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Uchi en irimi-chūdan, shi gedan vers genou droit. 3 pas, shi plus court. Uchi = avance et feinte omote / Shi = dévie vers le haut. Uchi = par dessous et shita. Shi = Shita no harai, retour kamae, omote sur place. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

No8: Hachihonme – Makiotoshi

Uchi est en gedan-no-kamae, visant le genou gauche de shi, shi prend irimi-chūdan. 3 pas en avant, shi s’arrêtant juste hors ma-ai. Uchi fait un petit pas en avant et presse avec une feinte en direction du bas du buste (shitadō) de shi. Shi pousse le mokujū de uchi vers le bas en réaction. Uchi se dérobe d’en-dessous et frappe nodo. Shi réagit en tendant le bras gauche et et repoussant le mokujū de uchi vers le haut, tout en reculant d’un pas. Shi fait makiotoshi, en ramenant énergiquement sa main arrière à sa hanche droite, tout en gardant la pointe protégeant le centre; uchi doit s’assurer que la zone du cœur est découverte pour l’attaque finale. Shi fais un pas et frappe omote.

Shi retire énergiquement le mokujū le remettant en position tout en faisant un grand pas en arrière. Shi fait un petit pas en avant (zanshin). À l’initiative de uchi les deux se mettent gedan-no-kamae. 5 pas en arrière. Retour ensemble en chūdan-no-kamae.

 

Version TL;PL: Uchi prend gedan vers le genou gauche; Shi en irimi-chūdan. 3 pas, shi plus court. Uchi = avance et feinte à shita / shi = dévie vers le bas, uchi = passe au-dessus et nodo. Shi = dévie vers le haut, makiotoshi, retour kamae, omote sur place. Shi = retire. Shi = zanshin. Chūdan. Gedan. 5 pas en arrière. Chūdan.

 

*cet article fait partie d’une série en cours créée par Emily Jackman, qui participe à la gestion et à la création de vidéo pour Jukendo.World. Elle dirige aussi le groupe de pratique de Melbourne, La Fédération de Naginata de Victoria et est l’actuelle vice-présidente de la Fédération Australienne de Naginata. En plus du Naginata moderne et du Jūkendō, elle pratique également Toda-ha Bukō-ryū sous la houlette de Keeley sensei.

Ces guides sont également disponibles sur la page Facebook du groupe de Jūkendō de Melbourne sous forme de projet en cours.*

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :